Kokoro lingua – l’apprentissage de l’anglais pour les enfants par des enfants – Méthode possible, à la maison ou à l’école.

Aujourd’hui, je vais vous parler de Kokoro lingua : De l’anglais par des enfants, pour des enfants de 3 ans à 7 ans. Une méthode ludique, simple et intuitive. Sur 16 mois, l’enfant aura découvert 500 mots et expressions anglaises…

Pour ma part, je regrette tellement de ne pas avoir été plus assidue aux cours d’anglais et de ne pas savoir le parler ! J’essaie de rattraper mon ( grand) retard mais une fois adulte…pas facile, il faut du temps et une grande motivation !

C’est aujourd’hui, et tout les jours un peu plus, si important . L’anglais est partout et ouvre énormément de portes que se soit dans la vie personnelle ou professionnel. Et surtout, je trouve que cela procure une vrai liberté ! Etre compris et comprendre à peu près partout dans le monde… ça rend plus fort intérieurement !

Pour les enfants, je veux mettre toutes les chances de leurs côtes. Les enfants, eux, sont des éponges et ils sont en plein dans l’âge idéal pour l’apprentissage ” facile” d’une langue , entre 3 ans et 7 ans. Vous savez qu’ici, en instruction en famille, nous nous inspirons beaucoup de la pédagogie Montessori. Maria Montessori parlait de l’esprit absorbant. C’est la faculté pour l’enfant de s’imprégner et d’intérioriser tout ce qui l’entoure et de construire ainsi sa personnalité.

Ils connaissent déjà quelques mots de vocabulaire en anglais, notamment les couleurs, les animaux.. Nous avons utilisé de chouettes livres fait pour les enfants, puis nous avons découvert ce vocabulaire sous forme de jeux.

Nous voyageons beaucoup, et ces voyages sont des temps riches en apprentissage de la langue. Les enfants n’ont pas besoin de parler la même langue pour rentrer en contact, ils peuvent passer des heures avec d’autres enfants ne parlant pas la même langue ” comme si de rien n’était”. C’est incroyable. Toute fois, ils se rendent compte que la langue est différente et qu’ils ne se comprennent pas ( en tout cas par le langage). C’est là, que l’apprentissage de la langue entre en jeu et permet d’aller plus loin dans la relation. Quelques mots de présentation, des mots amicaux…

Sans intervenir dans leurs ” conversations ” on se rend compte qu’ils apprennent. Aucun besoin de “traduire”. Cela fonctionne comme un bébé qui apprend sa langue maternelle. Il comprend le sens des mots ou des phrases à force de répétition et de mise en contexte.

On trouve sur internet beaucoup de chose pour l’apprentissage de l’anglais chez les enfant mais beaucoup de chose se passe à l’écrit, sur papier ou non, basé sur la lecture…beaucoup trop formel pour les petits et la plupart n’adhère pas. Il faut du concret, de la mise en situation.

C’est après beaucoup de recherche que j’ai trouvé ce qui semblait correspondre au mieux à nos besoins, nos valeurs et notre mode de vie : KOKOROLINGUA

kokoro lingua

Kokoro lingua, qu’est-ce que c’est ?

Le mot KOKORO signifie “coeur”, “âme” en japonais.

Kokoro lingua est un projet présenté par l’association BIG BANG génération. Fondé par Nathalie Lesselin, maman de deux garçons, elle est passionnée par l’éducation et l’éveil aux langues


Le projet de kokoro lingua est de rendre les langues étrangères accessibles à un maximum d’enfants. Cette pédagogie se dit être fondée sur l’apprentissage du cœur ” Nous sommes une tête, un corps, une âme, un cœur. Pourquoi ne développer que notre tête ? “

Kokoro lingua défend de fortes valeurs :

  • The heart : Les apprentissages se doivent de passer par le cœur, par l’émotion car celle-ci est la racine de la mémorisation et le changement
  • l’universalité : destiné à tout le monde, partout
  • la transformation : offrir aux enfants, une relation avec l’autre, au monde et un enrichissement à leur contact, dans une relation simple et naturelle.

Cette méthode est basée sur trois fondamentaux :

  • L’esprit absorbant de Maria Montesori, comme expliqué plus haut. Celle-ci parlait aussi de périodes sensibles. Des périodes où les enfants se passionnent pour certaines choses à un moment donné. Ce qui fait qu’ils apprennent tout naturellement sans effort particulier et encore mieux avec enthousiasme. Concernant les langues, la période sensible du langage se situe entre 2 mois et 6 ans !

L’enfant a une forme d’esprit capable d’absorber la connaissance

Maria Montessori
  • La linguistique : Si l’enfant n’entend qu’une langue, ses muscles linguaux et auditifs perdent leurs capacités à entendre et prononcer certains sons venant d’autres langues. Il est alors difficile de parler et d’apprendre une nouvelle langue. Mettre l’enfant face à d’autres langues dès le plus jeune âge lui permet de ne pas perdre ces capacités et de les mettre à profit.
  • les neurosciences : Il a été démontré que l’apprentissage de nouvelles langues améliore l’élasticité cérébrale, surtout entre 3 et 7 ans. Puis que l’éveil des émotions permet une facilité pour l’encodage, et celle ci est aussi un fort facteur de mémorisation.

Pour en savoir plus, je vous invite grandement à consulter le site de Kokoro lingua.

Kokoro lingua, en quoi ça consiste ?

Ce sont donc des vidéos, une vidéo par semaine d’environ 10 minutes, sur un thème particulier. Ce sont de petits anglais, heureux, souriant, qui partagent un moment avec votre enfant.

Chaque vidéo commence de la même manière : un petit rituel à mettre en place avec votre enfant. Les enfants de la vidéo boivent un verre d’eau, invitez votre enfant à le faire également ( vous aurez préparé cela en amont) ensuite, il y a un temps de BRAIN GYM, partagé entre votre enfant et ceux de la vidéo. Cela permet à votre enfant de se centrer et se reconnecter pour être en pleine capacité.

La vidéo commence…regardez la avec votre enfant, au moins la première fois. Il est bien, ensuite, de pouvoir leur remontrer 2 à 4 fois par semaine, c’est par la répétition que les connaissances s’ancrent. Lors de la vidéo, l’enfant pourra, écouter, répéter, communiquer, lire pour les plus grands et partager.

Ensuite, il vous est proposé des activités, des idées pour approfondir chaque module et utiliser le vocabulaire. Ces jeux sont à faire au quotidien, quand vous le souhaitez avec votre enfant.

Il est possible de n’écouter que le fichier audio, si vous voulez éviter les écrans. Néanmoins, je pense, qu’ il est important d’avoir au moins vu une fois la vidéo pour être connecté et assimiler le sujet.

En plus de la vidéo chaque semaine, il vous est proposé des bonus à imprimer : fiches pédagogiques, pour garder une trace, cartes téléchargeables...

Comment cela se passe chez nous ? Qu’en pensons nous ?

Cela fait maintenant plusieurs mois que nous avons rencontré nos petits copains anglais. Ulysse, 5 ans et Lise 2 ans et demi sont très heureux de retrouver toutes les semaines ces compagnons qui maintenant font parti du quotidien, de près ou de loin.

” Maman, je veux écouter l’anglais ” Lise

“Maman je voudrais faire de la peinture avec Miguel” Ulysse

Différents thèmes ont été abordé :

  • Bonjour/ au revoir, se présenter
  • Les couleurs
  • Les chiffres
  • Le vocabulaire du petit déjeuner
  • Dire ce que l’on aime..
  • Se présenter
  • Les animaux
  • Les 5 sens
  • Les émotions

La première fois, les enfants furent un peu surpris. Tout d’abord par le petit rituel du début, ce verre d’eau, puis la gym à partager et puis par cette vidéo, où on ne voit que des enfants. Mais ils se sont laissés guider et aujourd’hui c’est devenu LEURS rituels, ensemble, tout à fait naturellement.

Rien qu’avec les quelques minutes de mouvements de corps partagés, je vois chez Ulysse, si concentré une amélioration immense dans la coordination de ses gestes, c’est impressionnant.

Nous regardons ensemble, une première fois chaque vidéo. Les enfants sont concentrés mais plutôt silencieux. Puis la deuxième et troisième fois ( s’il y a ) Lise répète énormément, Ulysse moins, mais il communique, souri, rigole. Ensuite je leur mets souvent les fichiers audio aussi ( ils me les réclament souvent). La, Ulysse parle énormément dessus. Grâce à ces enfants natifs, ils prennent très vite le bon accent.

Puis, après chaque vidéo, Ulysse s’émerge dans ses jeux et reproduit ce qu’il vient d’entendre :

  • Ulysse fait communiquer ses doudous entre eux
  • il compte ses animaux en les alignant, en me demandant les nombres jusque 33, en Anglais. Il compte maintenant jusque 30 tout naturellement, en quelques jours.
  • Ulysse va jouer avec les couleurs en les nommant…
  • Il me sort tout le petit déjeuner 20 fois par jour pour me dire ” I like …” et du coup je lui ai soufflé le ” I don’t like.. “
  • Ils me demandent ( Lise beaucoup aussi) beaucoup de vocabulaire et le tout en Anglais : What is it ?
  • Il a appris a se décrire, a nommer des émotions….

Pour tester gratuitement deux vidéos

Et cela souvent, toute la journée maintenant il parle en anglais, il reprend ce qu’il a “appris”. Lise suit beaucoup, forcement par l’imitation.

De ce fait nous jouons beaucoup ensemble, à toutes ces petites mises en situations.

Nous sommes partis à l’étranger, un mois après avoir commencé ces vidéos. Les enfants ont adoré utiliser les mots de politesses avec les gens qu’ils ont rencontré. Ils ont eu aussi l’occasion de se présenter et l’ont fait avec plaisir. En fait, ils ont été vers les autres avec encore plus d’enthousiasme que d’habitude.

Sans oublier bien-sur, que toute la journée, ils reprennent toutes les vidéos et refont en autonomie tous les petits jeux.

En conclusion :

Je dois dire que je suis impressionnée par le “résultat”, car au final pour les enfants ce n’est qu’un réel moment de plaisir, il partage un moment, de joie, de rire et de jeux avec d’autres enfants. Sur un support, certes, différent de d’habitude : la vidéo. Mais ça reste un moment des plus naturel qu’il soit et je pense que c’est pour cela que tout s’imprègne aussi naturellement en eux.

Le bonheur, le partage et la sérénité qui se dégage de ces vidéos et la clé du succès !

Nous avons même inscrit Ulysse a des cours de théâtre en Anglais ( adapté pour les petits) il se régale !

La seule chose un peu compliquée pour nous c’est de regarder plusieurs fois la vidéo par semaine. Les enfants ne regardent jamais la télévision, nous n’avons pas l’habitude, ils ne sont pas demandeur et tout le temps entrain de faire autre chose. La semaine passe très vite… et on se laisse vite avoir par le temps. Question d’organisation !

Je vous laisse vous rendre sur leur site pour voir leurs différents abonnements, mais surtout pour tester GRATUITEMENT, les deux premières vidéos. Quoi de mieux, pour se faire une idée ?

Et un petit; que dis-je, gros plus :

Pour chaque abonnement souscrit, c’est un abonnement offert à une famille ou une école dans le besoin.

KOKORO lingua est médaillée d’Or au Concours Lépine International 2018 de Paris !

Je vous laisse avec notre activité peinture réalisé à la suite du visionnage de la vidéo :

About

Vous aimerez peut être

One thought on “Kokoro lingua – l’apprentissage de l’anglais pour les enfants par des enfants – Méthode possible, à la maison ou à l’école.

  1. Emilie

    juillet 3, 2019 at 9:49

    Merci beaucoup pour ce partage

  2. BarbaMum

    juillet 3, 2019 at 10:47

    Ça a l’air super. Déjà vu ailleurs. Je regrette juste qu’ils ne développent pas le néerlandais qui, dans ma petite Belgique, est obligatoire et bcp sont dégoutés.

  3. Guessant soizic

    juillet 4, 2019 at 7:46

    J adore le concept.c est juste génial pour l apprentissage.

  4. Alex

    juillet 4, 2019 at 1:40

    Coucou sympa pour les enfants , bonne journée

    • Author

      justine2701

      juillet 6, 2019 at 12:01

      vous avez deux essaies gratuits 😉

  5. baby-planet.fr

    juillet 8, 2019 at 9:13

    je n’ai toujours pas pris le temps de regarder les vidéos gratuites pour voir si cela peut plaire a mon fils.
    j’espere le faire pendant les vacances

    • Author

      justine2701

      juillet 9, 2019 at 10:40

      c’est une bonne idée 😉
      tu auras le temps de lui mettre plusieurs fois comme ca

Votre email ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.