2 ans d’allaitement, mes 15 infos indispensables pour se lancer et profiter !

Ma fille vient d’avoir deux ans et je l’allaite encore. Je dirais que maintenant il y a plus de tétées câlin/ réconfort que de tétées nourricières mais tout ce qu’elle prend est toujours bénéfique pour elle. Nous somme encore a environ 5/6 tétées par jour. Sans compter la tétée du matin de 7 h à 9 h a peu prés ou elle est un peu comme qui dirait  » accrochée ».

J’ai arrêté les tétées de nuit vers 18 mois car cela devenait vraiment compliqué pour moi, et la fatigue devenait trop grande. Je trouve qu’elle se réveille un petit peu moins maintenant ( 5 fois en moyenne ). J’ai fait ça un peu au feeling en m’inspirant de la méthode Gordon mais doucement, en expliquant le pourquoi et en essayant que ce soit le moins difficile possible pour elle ( et moi..).

Nous avons maintenant trouvé un équilibre et celui-ci évoluera encore, c’est certain, nous laissons faire le temps.

2 ans allaitement

 

J’ai retracé ici les idées, les petites choses importantes à savoir pour moi sur l’allaitement, c’est un choix personnel et il y en a énormément, le livre dont vous trouverez le lien à la fin de cet article sera idéal pour avoir toutes les infos ! : ( avec un peu d’humour !)

 

  • L’allaitement est du bonheur mais il faut être armée ! Informez vous, lisez avant et entourez vous des bonnes personnes !
  • Tout le monde a du lait et assez de lait pour nourrir son enfant ( il existe seulement de rare cas ou ce n’est pas le cas)
  • L’allaitement se fait à la demande, et non à heures fixes c’est ainsi que votre production de lait se fera au mieux et s’adaptera à votre bébé. Ne regardez pas l’heure, ne comptez pas, écoutez votre bébé. (Première erreur que j’ai faite avec Ulysse..)
  • Votre lait est ce qu’il y a de meilleure pour votre enfant, jamais il ne sera « mauvais » et il ne peut encore moins tourner par grande chaleur ou car trop longtemps stocké dans les seins! (déjà entendu)
  • Esprit minimaliste , vous dégainez le néné, lait chaud à volonté à toutes heures du jour et de la nuit ! top, organisation facilitée !! Pas mal d’économie aussi ..
  • Vous allez donner la tétée dans des endroits improbables et ça c’est super chouette ( enfin la maman est super contente !! lol ) Jamais je ne me rappellerai de tout mais ma belle a profité d’un repas tétée en piscine et dans la mer ( nager sa creuse ! ), à des milliers d’altitudes en haut des plus belles montagnes, au pieds de splendides cascades et en plein vol ( ses préférées 😉 )
  • Il y a la tétée nourricière et la tétée réconfort, la tétée câlin… Elles sont toutes aussi importantes. Vous êtes la personne dont votre enfant à besoin pour se sentir en sécurité ( ainsi que papa), le doudou ou la tétine passe après !
  • Votre bébé semble collé au sein, vous avez l’impression de ne pas le rassasier ? Sûrement un Pic de croissance, bébé a besoin, il prend. Cela peut durer quelques jours, une écharpe de portage peut vous sauver la vie !
  • Vous risquez au mieux quelques regards, au pire quelques remarques déplacées par des individus qui apparemment non jamais vu un bout de seins, ni dans leur vie intime, ni dans les médias …bizarre ??? Ne vous inquiétez pas peut être un peu pudique au début vous allez vous armer des meilleures répliques !
  • Votre bébé est un bébé le jour, mais c’est encore un bébé la nuit aussi et il aura autant besoin de vous. Pas forcément facile ( le cododo est votre ami ..mais non ne vous inquiétez pas, papa va vite être d’accord avec vous ! ), attention il n’y a pas d’âge de « fin » chaque enfant est différent, certains feront de bonnes nuits rapidement d’autres …avant 18 ans certainement !
  • Grâce à la tétée la diversification peut se faire plus tard  et tranquillement, l’enfant complète avec ce dont il a besoin. Lise a véritablement commencé à manger vers 1 an avant elle grignotait deux ou trois morceaux par-ci-par la. Nous avons pratiqué la DME ( diversification menée par l’enfant) avec Lise, ce fût une suite formidable à l’allaitement. Pour en savoir plus DME.
  • Vous allez créer un lien très fort avec votre enfant, une seinbiose ! C’est véritablement une magnifique expérience. Laquelle je pense, dans la plupart des cas, vous ne voudriez plus arrêter ( l’enfant le fera de lui même pour sûr, encore une fois, avant 18 ans, promis ! ) et vous pouvez aussi vous arrêter au besoin, quand vous voudrez ( il y a une certaine manière de faire ) !
  • Pas d’inquiétude, si crevasses ou douleurs il y a , c’est qu’il y a un problème (de positions ou autre, par exemple frein de langue) donc il y a une solution.
  • Néanmoins, il peut y avoir douleur chez certaine femme ( même avec un bébé en bonne position) au début il faut juste que le téton se fasse à la puissance de la succion. Il est fortement mis a contribution et il faut que celui-ci « s »endurcisse« . C’est malheureusement ce qui m’a fait arrêter l’allaitement au bout de d’un mois et demi ( entre autre) pour mon fils,…malheureusement manque d’information ! J’ai eu la même chose pour ma fille, pendant 1 mois, ce fût dure et puis c’est passé, pour laisser place au bonheur !
  • Les tripotages du second téton pendant la tété !! Insupportable !!! C’est plus fort que moi , je ne peux pas …mais bon ça fait deux ans qu’elle le fait quand même !

Je vous laisse continuer, si vous pensez a des « infos » importantes auxquelles je n’aurais pas pensées ..

 

2 ans allaitement

Ecoutez vous, écoutez votre enfant et laissez vous guider. Le sevrage peut être fait doucement par vous même ou aussi par votre enfant. Sinon il peut être naturel entre 3 et 7 ans !

C’est magnifique à vivre et le lien crée tellement fort…même si parfois c’est dure.. je ne regrette rien. Enfin si je regrette de ne pas avoir persévéré pour mon fils et de ne pas avoir était soutenu comme il aurait fallu…

 

Pour tout savoir sur l’allaitement, Le top du top :

About

Vous aimerez peut être

Votre email ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.